Une carte du métro parisien facile à lire (et à comprendre)

Max Roberts, maître de conférence en psychologie à l’université d’Essex s’intéresse à la cartographie schématique depuis de nombreuses années.

Cette passion pour les cartes lui serait venue à l’adolescence lorsqu’il découvrit la ville de Londres à travers son réseau de bus et de métros.

Après ses études universitaire et des années d’enseignement, il a eu pour projet de simplifier les cartes des transports en commun de plusieurs villes, dont la capitale anglaise, et a fini par s’attaquer à Paris.

Dans une conférence TED, le chercheur détaille les difficultés éprouvées lorsque l’on essaie de comprendre la carte actuelle du réseau RATP parisien : les lignes zigzaguent et s’entremêlent. Il explique aussi qu’une bonne carte doit :

  • proposer le maximum de lignes parallèles et adoucir les angles (harmonie)
  • respecter au maximum la forme de la ville (cohérence)
  • souligner les grands axes ou structures de la ville
  • ne pas donner des informations dont les utilisateurs n’ont pas besoin (zigzags)

Il a ainsi proposé trois version du plan de la RATP : circulaire, avec des courbes et enfin incliné avec des droites.

Unknown

Paris_Curved_river cropped.cvx

Unknown

Source : Rue89 et Sciences et Avenir

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *