Quand les graffeurs prennent le pouvoir face aux publicitaires

Je dévie un peu de ma ligne éditoriale aujourd’hui (en même temps, c’est à ça que sert la section Brik à Brak !) pour vous parler d’un sujet que je connais très mal (le street art) confronté à un sujet que je connais un peu mieux (la publicité).

Que l’on se promène à pied ou que l’on traverse la ville en voiture, nous sommes envahis de couleurs et de messages pour la plupart peu artistiques. Les messages publicitaires autorisés envahissent nos rues, tout comme les graffitis, à la différence près que ces derniers ne sont pas autorisées par les communes. L’espace urbain appartient ainsi aux publicitaires plutôt qu’aux artistes. Un groupe de graffeurs a souhaité reprendre le pouvoir en détournant un wagon de métro et en remplaçant les publicités avec leur propres créations…

Lire la suite

Du street-art pour critiquer la course aux “like” sur Facebook

La nouvelle politique de Facebook incite ses utilisateurs à avoir de plus en plus de “like” pour être visible, et ce n’est pas du goût de tout le monde.

Cette vidéo en stop-motion présente une fresque réalisée dans un style streetart. Celle-ci a pour objectif de critiquer la politique « Facebook » et son insupportable course aux “like”. C’est donc à un symbole du web et de la pop-culture que Diego della Posta s’attaque, puisque le sigle (un pouce levé) et le terme “liker une page” font désormais partie de notre quotidien.

Lire la suite

Des graffitis contre le cancer du sein

Comment se distinguer dans un paysage urbain surchargé ? L’agence JWT a peut-être trouvé la solution.

Afin de sensibiliser les Brésilienne au cancer du sein, cette agence de communication a imaginé une campagne artistique mettant à profit les graffitis présents dans la ville. À chaque graffiti trouvé, un collage représentant une mastectomie était apposé. Cette opération a été réalisée pour l’institut de cancérologie AC Cancer Center Camargo.

Lire la suite