Quelques photos de bâtisses centenaires (et une belle mise en perspective)

Erreur de la base de données WordPress : [Disk full (/tmp/#sql_50a_0.MAI); waiting for someone to free some space... (errno: 28 "No space left on device")]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (13389) ORDER BY t.name ASC

Erreur de la base de données WordPress : [Disk full (/tmp/#sql_50a_0.MAI); waiting for someone to free some space... (errno: 28 "No space left on device")]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (13913) ORDER BY t.name ASC

Erreur de la base de données WordPress : [Disk full (/tmp/#sql_50a_0.MAI); waiting for someone to free some space... (errno: 28 "No space left on device")]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (13960) ORDER BY t.name ASC

Erreur de la base de données WordPress : [Disk full (/tmp/#sql_50a_0.MAI); waiting for someone to free some space... (errno: 28 "No space left on device")]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (13792) ORDER BY t.name ASC

Erreur de la base de données WordPress : [Disk full (/tmp/#sql_50a_0.MAI); waiting for someone to free some space... (errno: 28 "No space left on device")]
SELECT t.*, tt.*, tr.object_id FROM wp_terms AS t INNER JOIN wp_term_taxonomy AS tt ON t.term_id = tt.term_id INNER JOIN wp_term_relationships AS tr ON tr.term_taxonomy_id = tt.term_taxonomy_id WHERE tt.taxonomy IN ('category', 'post_tag', 'post_format') AND tr.object_id IN (13782) ORDER BY t.name ASC

Depuis que j’ai un smartphone, j’ai tendance à ne plus lever les yeux et à rester le regard plongé dans l’écran tactile.

Certains ont ce réflexe de regarder autour d’eux avec parfois l’intention capter certains moments ou de découvrir, dans une ville qu’ils connaissent pourtant par coeur, de nouveaux lieux ou bâtiments. Après avoir regardé l’horizon, ils lèvent les yeux au ciel pour essayer de voir ce qu’il y a en haut, sur les balcons, les toits ou tout simplement au sommet des grands immeubles.

C’est très certainement le cas de l’artiste hongrois Zsolt Hlinka, photographe et grand amateur d’architecture (ou architecte lui-même, je ne sais pas). Dans la série qui va suivre, il s’est amusé à prendre en photo des bâtiments centenaires et de se questionner sur notre perception de l’espace. Alors que le ciel représente l’infini, il est ici encadré par de grandes et vieilles bâtisses et le contraste entre les formes géométriques imposantes des immeubles et l’immensité du ciel est vraiment intéressant. Le spectateur se sent petit, loin de pouvoir accéder à l’infini (à l’inconnu ?) et les différents étages peuvent alors être interprétés comme le temps qui passe, menant inexorablement au ciel.

Voilà pour mon interprétation, mélangée à la description que l’artiste a faite de ses clichés. Je vous laisse vous faire votre propre avis en regardant la série ci-dessous.

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *