Quand les graffeurs prennent le pouvoir face aux publicitaires

Je dévie un peu de ma ligne éditoriale aujourd’hui (en même temps, c’est à ça que sert la section Brik à Brak !) pour vous parler d’un sujet que je connais très mal (le street art) confronté à un sujet que je connais un peu mieux (la publicité).

Que l’on se promène à pied ou que l’on traverse la ville en voiture, nous sommes envahis de couleurs et de messages pour la plupart peu artistiques. Les messages publicitaires autorisés envahissent nos rues, tout comme les graffitis, à la différence près que ces derniers ne sont pas autorisées par les communes. L’espace urbain appartient ainsi aux publicitaires plutôt qu’aux artistes. Un groupe de graffeurs a souhaité reprendre le pouvoir en détournant un wagon de métro et en remplaçant les publicités avec leur propres créations…

Cette démarche est à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Source : Graphisme et interactivité

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *