Prolongez l’esprit d’Halloween avec le jeu Zombie Pop

Hello !

Si la soirée d’Halloween a été chargée en bonbons (entre autres) et que la forme n’est pas au rendez-vous ce matin, je vous propose de faire une petite partie de Zombie Pop.

Une bonne tête de zombie

Ce petit jeu en HTML5 vous met dans la peau d’un bandit de l’Ouest sauvage qui doit s’évertuer à dégommer de sinistres zombies… un petit air de Red Dead Redemption Undead Nightmare ou de The Walking Dead ?

Pour venir à bout des monstres, il faut associer leurs têtes par couleur puis les faire exploser à l’aide de bombes en un temps limité. À chaque niveau terminé, vous regagnez un peu de temps et l’objectif est donc de faire le plus de niveaux possibles.

De nombreux bonus sont disponibles dans le jeu : la grenade qui permet d’exploser de faire exploser les zombies , le big zombie qui comptabilise cinq têtes explosées au lieu d’une, l’extra time qui rajoute cinq secondes de temps supplémentaire (un bonus très précieux) et enfin la bonbonne nitro qui ajoute une bonne dose de stress puisqu’il faut absolument la faire exploser avant qu’elle ne pétrifie les zombies autour d’elle !.

Enfin, si vous vous sentez pris au piège par toute une horde de zombies, le bouton « shake » vous permet de tout remuer afin de tenter de nouvelles combinaisons…

Vous pouvez y jouer partout, tout le temps

Comme tous ces jeux en ligne, Zombie Pop propose un gameplay simple mais efficace, une durée de vie conséquente et surtout de nombreux moments de frustration. Les graphismes sont de qualité et la technologie HTML5 permet de joueur sur ordinateur, smartphones ou tablettes. Je vous conseille néanmoins de jouer à Zombie Pop sur un gros ordinateur, ce sera plus difficile à balancer par terre si vous perdez trop souvent !

Disponible depuis le site jeuxjeuxjeux.fr, il risque de vous occuper une bonne partie de la journée (la digestion de bonbons ne sera donc pas si terrible que ça !). Allez, bon jeu !

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *