Polly, le mobile game qui facilite le quotidien au Pakistan

Comment un simple jeu peut-il voir son usage évoluer pour finalement devenir un véritable outil d’aide aux personnes analphabètes ?

De la transmission de messages amusants…

L’histoire de Polly démarre donc ainsi : l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh a créé un petit jeu permettant d’ajouter des effets sonores à un message vocal. Pour y parvenir, il suffit d’appeler un numéro de téléphone, d’enregistrer son annonce, puis de le transmettre à ses contacts. Un peu comme ce qui se faisait il y a quelques années, quand la personnalisation de sa messagerie vocale était à la mode (il y a des modes qu’on préfèrerait oublier…). Pas très élaboré donc, mais le jeu va rencontrer un succès assez incroyable !

… à un véritable serious game !

En effet, Polly a été testé en mai 2012 par 5 travailleurs peu qualifiés au Pakistan, à Lahore. Quelques mois plus tard, c’étaient pas moins de 160 000 personnes qui utilisaient le service vocal. L’idée de développer le jeu pour que les Pakistanais puissent ensuite maîtriser d’autres services téléphoniques n’a pas mis longtemps à germer dans l’esprit des chercheurs américains. Pourquoi faire ? Selon Ali Agha Rasa, doctorant en technologie langagière au Pakistan, “si la plupart des Pakistanais ont accès à un téléphone, ils ne comprennent pas toujours comment fonctionnent les services téléphoniques automatisés. Ils s’attendent à parler à une personne à l’autre bout de la ligne et lorsqu’un répondeur vocal leur demande de presser la touche 1 ou 2 pour accéder à un service, ils continuent à parler.”

Les messages vocaux représentent alors une alternative plus qu’intéressante pour les personnes analphabètes, puisqu’ils permettent de faire fi de la barrière de l’écriture. Grâce à ce procédé, ces personnes verraient leur tâches quotidiennes grandement facilitées, qu’il s’agisse de leurs démarches de recherche d’emploi, de l’achat ou de la vente de marchandise…

“Nous numérisons quotidiennement les annonces des journaux pakistanais, les enregistrons dans la langue locale et les rendons disponibles par audio-navigation sur Polly”, explique Ali Agha Rasa.

Si Polly n’est pas un moyen direct de combattre l’analphabétisme, le jeu apporte néanmoins de nouvelles solutions pour rendre accessibles pléthore de services à une majorité de la population.

 

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *