Le SIDA, comme un ami fidèle, mais sans la partie ami

Comme on parle beaucoup moins de lui ces derniers temps, le SIDA a décidé de s’adresser directement à nous.

Le Sida vous drague avec pour mot-clé #JeSuisLà

AIDES a lancé une nouvelle campagne de prévention contre le SIDA avec notamment une campagne virale vraiment originale. Cela a commencé par de nombreux messages sur Twitter via le compe @lesida pour proposer aux internautes de “faire n’importe quoi” ensemble, de les “attraper” ce soir ou simplement de “se voir” ce week-end”. Mais le SIDA n’a pas sévi que sur Twitter, il a aussi créé une page Facebook, utilisé les applications de rencontres géolocalisées Tindr et Grindr et a investi LinkedIn, Instagram ou encore Le Bon Coin pour y vendre des capotes périmées.

Au bout d’une semaine d’échanges parfois musclées sur les réseaux sociaux, on a pu découvrir qui se cachait derrière tout ça : l’association AIDES qui a mis au point ce dispositif viral avec l’agence WPN pour rappeler à tous que la maladie est toujours présente bien qu’en retrait dans les médias. Pour l’association, il s’agit surtout “une vaste opération de débanalisation ayant pour but de créer un électrochoc, une prise de conscience collective”. La deuxième phase de cette campagne est plus traditionnelle mais tout aussi efficace, avec de nombreuses affiches dans le métro, la presse et sur les abribus. Celles-ci sont accompagnées du film que vous pouvez voir ci-dessous, avec la voix de Gaspard Proust.

Quelques chiffres

Si cette campagne de prévention a été mise en place, c’est bel et bien parce qu’on constate aujourd’hui que les jeunes sont mal informés sur le virus et sous-estiment les risques.  A la veille du Sidaction 2015 qui a eu lieu en mars dernier, une étude révélait que “15 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} des jeunes croient que l’ont peut être contaminé lors d’un baiser, et 11 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} pensent que… la pilule contraceptive est une bonne protection”.

Des chiffres inquiétants qui prouvent que malgré toutes ces années de prévention, le SIDA n’est plus au centre de l’attention. Pour rappel, on compte chaque année 6 000 nouveaux cas en France et 150 000 personnes porteuses du VIH, dont 30 000 qui l’ignorent.

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *