Le marché français des jeux vidéo pour mobile

Une étude menée par Newzoo met aujourd’hui en avant les chiffres importants du jeu sur mobiles, passant en revue les plateformes utilisées et les facteurs de croissance.

Le marché français en augmentation

Cette étude, menée aux États-Unis, en Allemange, au Royaume-Uni et en France, et fondée sur une série de sondages auprès de 17 000 joueurs et sur les recettes générées par les jeux sur iOS et Android, permet de décrypter le comportement des consommateurs. On y apprend notamment que sur les 14,3 millions de Français jouant sur appareil mobile, le nombre de joueurs payant s’élève à 25 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}.

Les conclusions relatives au marché français montrent que le nombre de joueurs mobiles en France a augmenté de 12,8 à 14,3 millions. 62 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} d’entre eux jouent sur des smartphones et 14 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} sur tablettes. La plus forte croissance s’observe chez les joueurs non payant devenant des joueurs payants. Le nombre de joueurs payants a augmenté de 35 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} et atteint 3,5 millions de Français, soit 25{6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} de l’ensemble des joueurs mobiles.

On s’attend donc à une croissance à deux chiffres sur ce secteur dans les années à venir.

En France, le volume total de jeux iOS est huit fois supérieur à celui des jeux Android

Si l’on prend l’ensemble de joueurs français sur smartphones, on constate que  2,8 millions jouent sur iPhone, autrement dit 32 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} de l’ensemble des joueurs utilisant des mobiles. Et c’est sans compter sur les personnes jouant sur iPod Touch, qui atteignent facilement le million.

Pour le marché des jeux sur tablettes, l’iPad domine avec une part de 57{6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}, soit 1,1 million de Français. La position d’Apple est la plus forte quand il s’agit des revenus générés.

En mars 2012, tous les appareils iOS ont généré 89 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} des recettes issues des 200 jeux les plus achetés et ce, sur les trois boutiques : iPad, iPhone/iPod App Store et Google PlayStore. Aussi bien pour les appareils Android qu’iOS, le joueur ne dépense pas majoritairement pour le téléchargement mais bien pour les jeux : 78 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} pour Android et 87 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} pour iOS. Cette part est nettement plus faible en France qu’aux États-Unis ou qu’au Royaume-Uni, où les chiffres atteignent 91{6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}.

On observe donc une certaine montée en puissance du Mobile Gaming, puisque si les utilisateurs sont assez réticents à l’idée de dépenser des sous pour une application payante, ce n’est pas le cas pour les jeux. À l’heure où le téléchargement illégal met à mal beaucoup de secteurs (cinéma, musique, livres), on dirait que Google et Apple ont trouvé un nouveau moyen de générer des revenus.

Peter Warman, PDG de Newzoo, ajoute : “ En analysant le succès de la monétisation d’Apple, on observe un facteur dominant en dehors des différences dans les caractéristiques démographiques des joueurs : Apple demande aux utilisateurs de relier les données de leur carte de crédit directement à leur compte et crée ainsi une expérience d’achat continue. Je doute qu’il y ait une société dans le monde qui soit en mesure de s’en tirer avec ce type d’approche, y compris Facebook, Google et Microsoft. Toutefois, compte tenu du fait que la part des recettes des Android est aux États-Unis de 16 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}, soit le double de la part type en Europe, cela peut indiquer que les choses sont en train de changer. Le Kindle Fire d’Amazon a, à lui seul, doublé les recettes des jeux Android aux États-Unis, et bientôt au Royaume-Uni. Maintenant que nous avons un aperçu mensuel sur toutes les boutiques, nous serons bientôt en mesure d’avoir une vision globale sur ce sujet.

Différences entre la France et les autres pays

Si les tendances sont globalement les mêmes pour les pays occidentaux, on trouve quelques différences concernant le comportement en matière de dépenses et les préférences de jeu. La France compte par exemple beaucoup moins de joueurs mobiles que l’Allemagne et le Royaume-Uni (respectivement 14,3 millions contre 23,5 millions et 23,9 millions). Elle présente également un profil relativement conservateur quand il s’agit de l’utilisation des smartphones, des tablettes ou des iPod Touch en tant que dispositif de jeu ainsi qu’en témoignent les 34{6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a} de joueurs mobiles qui utilisent encore un téléphone traditionnel pour jouer.

D’un autre côté, la part des recettes pour l’iPad est relativement élevée (33{6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}), égale à celle du Royaume-Uni et plus élevée qu’aux États-Unis (30{6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}). Quand il s’agit de comparer les recettes Android et iOS, la France se trouve à équidistance entre les États-Unis et le Royaume-Uni avec un total de recettes pour les jeux iOS respectivement cinq et seize fois supérieur à celui des jeux Android dans ces pays. La différence entre ces deux marchés est significative puisque les préférences de jeu et les comportements en termes de dépenses au Royaume-Uni ressemblent normalement plus à ceux des États-Unis qu’aux autres pays européens.

Les facteurs de croissance

L’adoption des smartphones et des tablettes sont évidemment le moteur du marché des jeux mobiles dans son ensemble. Cependant, on compte d’autres éléments ayant un impact sur ce marché. Parmi eux, le potentiel du noyau des jeux sur les appareils mobiles et le fait que les tablettes et les smartphones ont un potentiel de croissance à deux chiffres. En effet, le rôle des deux écrans dans la vie du consommateur est différent. L’amélioration au cours des dernières années de la puissance de traitement et de la résolution d’écran, en particulier pour les tablettes, ont conduit à l’apparition d’expériences de jeu plus immersives sur mobile.

On compte donc un nombre grandissant de joueurs appelés Casual Gamers, souvent issus de l’univers console ou PC. En effet, la majorité des joueurs sur PC et console en France (55 {6738006483fe6ee4ef35122dfbd8f1a6ffbb28d2718bcefbf0193b7ba2e20f0a}) jouaient également sur smartphones ou tablettes en 2011.

On assiste aussi à un phénomène de jeu occasionnel. Sony avait déjà essayé de mettre en avant cette nouvelle façon de jouer grâce à la PSP, en insistant sur le fait qu’il s’agissait d’une console pouvant être utilisé pour patienter dans une salle d’attente ou dans les transports en commun. On assistait alors à un phénomène totalement nouveau, puisque même la GameBoy n’était pas forcément prévue à cet effet.Du point de vue des consommateurs, le gameplay occasionnel et l’expérience immersive peuvent désormais plaire aux joueurs traditionnels qui, à mesure qu’ils vieillissent, ont de moins en moins de temps aux jeux. Ainsi, de plus en plus d’éditeurs et de développeurs mettent l’accent sur ce marché intermédiaire.

 

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *