La Game Boy a 25 ans !

Il y a 25 ans, le 21 avril 1989, était commercialisée la console portable la plus célèbre de l’histoire des jeux vidéo : la Game Boy.

Facilement reconnaissable avec ses deux touches violettes, sa croix directionnelle noire et son écran vert, la petite console de Nintendo a vu les 300 000 unités disponibles s’écouler en deux semaines, un fait incroyable pour l’époque.

Alors que la concurrence recherche à tout prix la puissance et des écrans en couleur, au détriment de l’autonomie et surtout en faisant payer le prix fort au consommateur, la Game Boy se contente de son écran monochrome et de sa puissance 8-bits. En revanche, une Game Boy coûte environ 600 francs (aux alentours de 90 euros) et ne demande que 4 piles pour fonctionner plus de 10 heures. Et surtout, elle est livrée avec… Tetris qui avait déjà commencé à largement se faire connaître sur d’autres supports. Une stratégie payante, qui n’est pas sans rappeler celle adoptée pour la Wii : prix bas, public large et plaisir de jeu. Et la couleur arrivera quelques années après, une fois que la console aura vu ses dimensions se réduire considérablement.

Depuis ce jour, Nintendo domine sans partage le marché des consoles portables, malgré quelques tentatives de Sega (avec la Game Gear) ou Sony (la PSP puis la PS Vita) de venir contester son leadership.

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *