Jouer à Tetris pour soigner le syndrome de “l’œil paresseux”

Alors que certains s’évertuent à dire que les jeux vidéo sont mauvais pour la santé, des chercheurs canadiens proposent de traiter les patients atteints d’amblyopie les deux yeux ouverts, devant un jeu !

Les idées reçues

Ah j’oubliais, en plus de clamer haut et fort que les jeux rendent violent, j’entends également dire qu’ils sont mauvais pour les yeux. Et là, voilà que le célèbre jeu de briques débarque, et vient tout chambouler ! Bon c’est sûr, je ne pense pas que jouer à Tetris ait déjà rendu quiconque violent, mais que celui-ci soit utilisé à des fins médicales, c’est quand même fort.

Mais avant de rentrer dans les détails, un petit mot sur le syndrome de l’œil paresseux, ou amblyopie : les patients atteints de cette maladie ont un œil à vision forte l’autre à vision faible. Sans traitement, ce dernier peut perdre toute efficacité. La méthode traditionnelle pour lutter contre ce trouble oculaire consiste à apposer un patch sur l’œil fort, pour contraindre l’autre à travailler de manière autonome. Toutefois, cette méthode est contraignante, puisqu’il faut porter le cache-œil pendant des mois, avec le risque d’être pris pour Jack Sparrow souhaitant passer incognito.

De jeu à succès à serious game médical

Le Dr Robert Hess et ses collègues ont donc équipé un groupe de 18 adultes de lunettes spéciales. L’objectif était de faire fonctionner les deux yeux (le fort et le faible) de façon complémentaire, en permettant à l’un de voir les briques en mouvement descendant l’écran, et à l’autre d’apercevoir les blocs accumulés en bas de l’écran.

Elles permettent à un œil de voir les briques en mouvements qui descendent l’écran, à l’autre d’apercevoir les blocs accumulés en bas de l’écran. Mais pas les deux ! La nouveauté est donc de faire fonctionner les deux yeux, le fort et le faible, en même temps, mais de façon complémentaire.

oeil_paresseux_tetris

Et les résultats sont plus qu’encourageants ! Les patients ont obtenu des progrès quatre fois supérieurs à ceux de l’autre groupe, qui jouaient à Tetris avec l’œil faible uniquement (et avec les mains aussi, c’est plus pratique !).

Et histoire de relancer un peu le marché des jeux vidéo d’occasion, qui pour l’instant existe encore, l’équipe de chercheurs a précisé que l’expérience pouvait tout à fait fonctionner avec d’autres jeux que Tetris !

 

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Une réflexion au sujet de « Jouer à Tetris pour soigner le syndrome de “l’œil paresseux” »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *