Ce qu’il faut retenir de la nouvelle Xbox

Ça y est, Microsoft a annoncé officiellement la sortie prochaine de sa nouvelle console : la Xbox One. C’est donc l’occasion de faire le point sur ses caractéristiques.

Les caractéristiques techniques

Après avoir dévoilé aux yeux du monde sa nouvelle machine nouvelle génération, Microsoft a ensuite détaillé certaines de ses caractéristiques !  Tout d’abord, il est important de préciser que celle-ci sera vendue avec une nouvelle version du Kinect, qui sera donc fourni avec la Xbox One. Autre nouveauté : le changement de support ! La nouvelle console de Microsoft abandonne le dvd, et adopte le format blu-ray qui équipe déjà la PS3.

Voici le reste des caractéristiques techniques de la Xbox One :

  • Processeur 8 cœurs
  • 8 Go de RAM
  • Disque dur 500 Go
  • Lecteur blu-ray
  • 2 ports HDMI
  • 2 ports USB 3.0
  • Connexion Wi-Fi
  • Pad avec batterie intégrée
  • Kinect avec caméra 1080p

Une navigation révolutionnaire

C’était l’un des objectifs avoués de Microsoft lors de la sortie du Kinect : la navigation intuitive. Si la première version présentait certaines difficultés à remplir cette fonction, sa petite sœur devrait s’en tirer à merveille. L’utilisateur pourra ainsi commander à la voix plusieurs applications fonctionnant en même temps parmi celles à sa disposition : films, Internet, Skype, VOD… De plus, De même, une fonction “Fantasy” permettra de faire apparaître des données Web relatives au flux vidéo regardé, comme par exemple l’affichage des données d’un basketteur venant de marquer un panier lors d’un match.

Quelques mauvaises nouvelles malgré tout

Bien que la présentation de la Xbox One ait impressionné l’auditoire, notons tout de même que certains annonces ont fait grincer quelques dents. Première raison de ce mécontentement, l’absence de rétrocompatibilité avec les jeux Xbox 360, justifiée par un changement d’architecture. Deuxième raison : l’obligation d’installer un jeu sur sa console pour pouvoir y jouer, ce qui permettra d’y avoir accès par la suite sans avoir à insérer le support blu-ray. Néanmoins, si l’idée paraît intéressante d’un point de vue sonore (on se souvient du bruit des premières versions de la Xbox 360), c’est surtout pour Microsoft l’occasion de mettre en place un système payant pour pouvoir installer un jeu sur une seconde machine. Les amateurs de jeux d’occasion ou de prêts entre amis risquent fort de voir d’un mauvais œil la stratégie du géant américain.

Enfin, sachez que la Xbox One ne nécessitera pas de connexion internet permanente pour pouvoir profiter des jeux, et offrira des fonctions de partage similaires à celles entrevues sur PS4. Je vous laisse découvrir la vidéo de présentation de la console.

On attend désormais avec impatience de voir les exclusivités (une quinzaine au total) prévues par Microsoft !

 

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *