Beauty Warriors, un projet photographique qui dénonce les gadgets beauté

La phrase « il faut souffrir pour être belle » a inspiré la photographe Evija Laivina. Celle-ci, à travers ses nombreux clichés, a souhaité dénoncer les critères de beauté véhiculés par la société et les moyens mis en œuvre pour tenter d’y correspondre.

Des gadgets beauté en vente sur e-Bay

Dans son projet « Beauty Warriors », Evija veut mettre en avant l’ironie et le désespoir de ces situations et mettant en scène plusieurs femmes équipées de ces accessoires aux promesses mensongères. Il est d’ailleurs inquiétant de constater que ce genre d’instruments est disponible dans le commerce et permettent, paraît-il, de combattre le double menton, les gros nez, les coins de bouches tombants et autres prétendues difformités.

Pour découvrir son travail dans son intégralité, je vous invite à visiter son site.

 

Partager Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Share on LinkedInEmail to someone

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *