Aujourd’hui, c’est jour de Wii (U) !

Et voilà, la guerre des consoles est relancée, et cette fois, c’est Nintendo qui ouvre les hostilités ! Exit donc la Wii, et place à la Wii U !

L’Europe a donc le plaisir d’accueillir la dernière console du géant japonais, après les États-Unis (18 novembre), mais avant le Japon(8 décembre). Si la puissance n’est plus la qualité principale des consoles de Nintendo ces derniers temps, pas question pour autant de se laisser (trop) distancer par la concurrence de Sony et Microsoft.

Une toute nouvelle manette

La principale nouveauté de cette console, c’est bien-entendu sa manette-tablette, permettant de renforcer l’immersion du joueur. Ainsi, ce nouveau pad pourra être utilisé comme manette par le joueur pour disposer d’informations complémentaires (cartes, radars, équipements…) et ainsi avoir un affichage plus léger sur l’écran principal. Cette manette originale tranche avec tout ce qui a été proposé ces dernières années, ce qui confirme la stratégie distinctive de Nintendo en matière d’innovation. Plutôt que de tout miser sur la puissance, la firme nipponne tente de développer tous les modes d’interaction possibles, en s’inspirant bien entendu des dernières innovations en matière d’interface (iPad, DS, PS Vita…).

Autre option offerte par cette “mablette” : la possibilité d’impliquer un nouveau joueur dans la partie, qui aura un point de vue sur l’action totalement différent de celui visible sur la télévision. La notion de complémentarité n’aura donc jamais été aussi développée, un joueur pouvant joueur grâce à une WiiMote, et un autre directement sur la tablette !

Enfin, Nintendo œuvre pour les familles en conflit perpétuel à cause des jeux vidéo, puisqu’il sera désormais possible d’arrêter une partie sur la console de salon pour la continuer sur la tablette. Cette option est pour l’instant disponible uniquement sur certains jeux, mais d’autres devraient bientôt suivre.

Élargir la cible de joueurs

Si l’objectif de la Wii était clairement de conquérir un public de non-joueurs, celui de la Wii U est de reconquérir un public fâché avec la Wii ou avec Nintendo de manière plus globale. Ainsi, une “vraie” manette est disponible, vendue séparément, ressemblant à s’y méprendre à celle de la Xbox 360. La console s’est également convertie à la HD, avec l’arrivée de blockbusters disponibles comme Assassin’s Creed 3, Mass Effect 3, Call of Duty : Black Ops 2 ou encore Batman : Akham City – Armored Edition.

 

Un réseau d’entraide et de disucssion est également disponible (le Miiverse), et un service de vidéo à la demande, pas encore annoncé en Europe, devrait voir le jour.

Alors le succès sera-t-il au rendez-vous pour la Wii U ? Avec l’arrivée probable de la PS4 et de la Xbox 720, au plus tôt dans un an, c’est tout ce qu’on lui souhaite !

 

Publié par

Mister K

Poète le jour et Super-Héros la nuit, Bruce Wayne m'a piqué mon job, depuis, je suis accro aux Airwaves Cassis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *