Un générique de Star Wars façon James Bond

Allez, ça fait longtemps que je n’ai pas parlé de Star Wars sur ce blog et ça commençait à me (à vous) manquer !

Voici donc un générique d’ouverture de Star Wars façon James Bond qui, même si la modélisation des vaisseaux lors de certains plans 3D n’est pas parfaite, est quand plutôt sympa. Petit clin d’oeil de Kurt Kauffer qui a réalisé cette vidéo, la musique utilisée a été composée par Radiohead pour le film James Bond Spectre avant d’être finalement écartée au profit de la chanson Writing’s On The Wall de Sam Smith.

Un travel book de Paris par Brecht Evens et Louis Vuitton

Si vous avez prévu de partir en vacances du côté de la capitale française, peut-être serez vous heureux d’apprendre qu’un magnifique livre, sobrement intitulé Paris, dévoile quelques secrets de la ville lumière.

Le dessinateur belge Brecht Evens signe là un superbe ouvrage et nous offre une promenade en plein Paris à l’aide de ses pinceaux. Ruelles inconnus comme sites incontournables sont représentés dans le livre pour un parcours original et coloré.

Quelques visuels sont à découvrir ci-dessous.

TravelBook_Paris_Brecht-Evens4

TravelBook_Paris_Brecht-Evens3

TravelBook_Paris_Brecht-Evens2 TravelBook_Paris_Brecht-Evens

Des illusions d’optique sur les passages piétons

Salut à tous !

Pour bien débuter la semaine, je partage avec vous une idée que j’ai lue sur le site de desin étapes:.

Face aux nombreux accidents de la route sur les passages piétons en Inde, le ministre des transports teste actuellement des passages piétons plutôt originaux. En effet, des graphismes ont été mis à contribution pour créer des illusions d’optique sur les peintures au sol. L’objectif est d’opposer un obstacle fictif aux conducteurs qui va les conduire à baisser de vitesse. «Nous testons des impressions en 3D pour créer des passages piétons virtuels, afin d’éviter de mettre en place des ralentisseurs», a tweeté mardi  dernier le ministre indien des transports, Nitin Gadkari.

passages-pietons

L’utilisation de ralentisseurs par illusion d’optique a été testée pour la première fois dans la ville américaine de Philadelphie en 2008, dans le cadre d’une campagne contre les motards en excès de vitesse, mais leurs effets reste encore à déterminer.

Le photo-reportage sur la ville de Slavutytch près de Tchernobyl

Hello !

Bon, comme je suis toujours un peu en retard sur l’actualité, je vais vous parler d’un photo-reportage qui est sorti le 26 avril dernier à l’occasion des 30 ans de la catastrophe de Tchernobyl. Un reportage qui mérite que l’on prenne le temps de s’y intéresser et de le lire.

Intitulé Les enfants de Tchernobyl et publié sur le « labo » du média Le Temps, ce reportage réalisé par le photographe Niels Ackermann fait un arrêt sur images sur la plus jeune ville d’Ukraine : Slavutytch.

Construite en 1986 à une quarantaine de kilomètres de Tchernobyl, Slavutych est une ville de 25 000 habitants bâtie ex nihilo. Il s’agissait de reloger les travailleurs et les liquidateurs à proximité du site pour pouvoir le maintenir en activité. En dépit des risques, la centrale a continué à fonctionner jusqu’en 2000.

Comment vit-on dans une ville qui n’avait aucune raison d’être auparavant, qui n’avait pas forcément d’histoire ? À travers l’histoire de la ville, Niels Ackermann se penche sur le quotidien de la jeunesse ukrainienne, son évolution et l’héritage de Tchernobyl.

Un reportage très intéressant à voir pour ses magnifiques photos et ses différents textes explicatifs mais aussi à écouter quand le photographe nous dévoile l’envers du décor d’un cliché ou ce qu’il a ressenti pendant tout ce temps passé à Slavutytch.

Slavutytch_le-temps2

Slavutytch_le-temps3

Slavutytch_le-temps4

Slavutytch_le-temps1

Slavutytch_le-temps5

Si vous souhaitez aller plus loin, le livre est disponible sur Amazon.

Des photos cultes floues

Hello !

Une publicité originale de la part de Canon qui, pour promouvoir un appareil professionnel avec autofocus, a repris de célèbres photos en modifiant la mise au point. Le résultat est bien entendu totalement loupé et porte la mention « Ne mettez pas votre carrière en danger ».

Cette campagne de publicité est diffusée dans la presse spécialisée brésilienne.

Canon_Beso

Inspiré de Kissing the War Goodbye, cliché pris par Victor Jorgensen sur Times Square à New York le 14 août 1945

Canon_Trabajadores

Inspiré de Lunch atop a Skyscraper, photo prise à New York en 1932

Canon_Vietnam

Inspiré de The Napalm Girl, photo prise par Nick Ut au Vietnam en 1972

C’est agréable de rencontrer de nouvelles personnes… à moins d’y être contraint

Un premier rendez-vous qui n’est pas ce à quoi vous pensez, voilà comment résumer cette vidéo qui fait en réalité partie d’une campagne de sensibilisation.

Sobrement intitulée « First Date », cette campagne a été créée par DLV BBDO Milan pour une association portugaise qui lutte contre la maladie d’Alzheimer. On y voit deux personnes qui semblent se découvrir pour la première fois : des sujets de conversation légers, des tentatives de complicité timides…

« Nous pensons que cette campagne s’adresse à tout le monde, car tout le monde a un père, un collège ou un oncle, et cette histoire fait écho aux relations qui peuvent exister entre les gens et la façon dont elles peuvent être altérées la maladie », explique Pasquale Frezza, Directeur de Création de BBDO.

Et la vidéo, par sa subtilité et sa sobriété, fait mouche.

Une magnifique vidéo pour les chaussures Nike Flyknit

Fan de pub ? Fan de sport ? Fan de belles vidéos ?

Je vous laisse découvrir aujourd’hui cette superbe vidéo en motion design réalisée pour Nike. Vantant les mérites de leur modèle Flyknit, ce trailer réalisé par le studio ManvsMachine se concentre sur le produit, et uniquement sur le produit.

Magnifique !

 

Devenez le roi des voleurs avec King of Thieves: Guild Battles

Hello !

Petite review d’un jeu aujourd’hui avec King of Thieves: Guild Battles. À mi-chemin entre Clash of Clans et Super Meat Boy, il propose des sessions de jeu courtes et amusantes.

La vie rêvée d’un voleur

Zeptolab, le studio à l’origine du jeu, nous invite à plonger dans le quotidien des voleurs : athlètes accomplis, artistes raffinés, les voleurs aiment avant tout s’infiltrer dans des lieux protégés et en ressortir les bras chargés de richesses. Et si la personne auréolée du titre de Roi des Voleurs devra rester dans l’anonymat, ce n’est que pour mieux conter sa légende à ceux qui rêvent de le faire tomber de son trône.

Vous allez donc devoir dépouiller de leurs richesses de nombreux donjons pavés de pièges retors. Pour corser les choses, sachez que votre personnage fait preuve d’indépendance car il avance tout seul dans la direction vers laquelle il est orienté et que ses possibilités d’action se résument au strict minimum : sauter, s’accrocher aux murs et glisser le long des parois.

J’aime les gemmes

La partie gestion se retrouve dans les ressources que vous collectez tout au long de l’aventure. Les gemmes, produites de façon périodique par les mines débloquées dans la campagne solo, gemmes doivent être régulièrement fusionnées afin de permettre à votre coffre d’en contenir toujours plus. Mais attention à ne pas vous les faire voler pendant le processus qui est relativement long. Il faudra donc penser à bien configurer les défenses de votre donjon afin de les protéger de la fourberie de vos adversaires..

king-of-thieves_game

Avec un gameplay à la fois simple et technique et des graphismes 2D colorés et attrayants, King of Thieves: Guild Battles vous demandera de la ruse et du courage pour gagner !

Le jeu est disponible chez nos amis de Jeuxjeuxjeux.fr.